Retour
Louis

Un peu perdu·e face aux assurances habitation ? Voici les éléments essentiels !

Les inondations qui ont frappé la Wallonie en 2021 ont mis en lumière un risque pour chaque assuré·e : une inadéquation entre la couverture de leur assurance habitation et leurs attentes ou leur situation réelle. Contre quels risques suis-je assuré·e ? Qu’est-ce qui est assuré ? Comment serais-je indemnisé·e ? Tentons d’y voir plus clair. L’assurance habitation, obligation légale ? 

Même s’il n’est pas légalement obligatoire de souscrire une assurance habitation, les banques exigent la plupart du temps que vous souscriviez une assurance à la demande d’un crédit hypothécaire. En effet, pour bénéficier d’un crédit, la banque prend une hypothèque sur la maison. Celle-ci représente la garantie de la banque. Si l’immeuble est détruit par les flammes, c’est la garantie de la banque qui est détruite également. Il est donc important que le bien soit assuré contre l’incendie. Lors d’un sinistre total, l’assureur indemnise d’ailleurs directement la banque afin de l’affecter au remboursement du crédit hypothécaire. Le solde éventuel revient à l’acheteur. 

Alors, à quoi devez-vous faire attention lorsque que vous souscrivez une assurance habitation ? 

Assurance bâtiment et assurance contenu 

Pour commencer, la surprise la plus répandue en cas de sinistre, c’est de constater que vous avez assuré votre bâtiment (ce qui est souvent le minimum exigé par la banque auprès de laquelle vous avez demandé votre prêt) mais pas son contenu ! La couverture de votre contenu dépend de vos formules d’assurances, il y a généralement un plafond qui varie avec votre prime d’assurance. 

Petite astuce pour distinguer ce qui est couvert par l’assurance bâtiment et l’assurance contenu :imaginez que votre maison est une boite. Retournez la boite. Ce qui tombe est ce qui couvert par le contenu (fauteuil, table, frigo, etc.) et ce qui reste attaché à la boite est couvert par la formule bâtiment (les murs, cuisine, lampe fixée, etc.).  

Qu’en est-il des extérieurs ? 

Souvent négligées lors de la souscription d’assurance, toutes les infrastructures extérieures font généralement l’objet d’une couverture optionnelle. Dans ce « pack extérieur » vous retrouverez, selon les assureurs, l’abri de jardin, votre terrasse, votre pergola, panneaux photovoltaïques, votre clôture (même végétale), etc. Attention, ces éléments varient en fonction des assureurs et de leurs conditions. Par exemple, une infrastructure est parfois incluse dans l’assurance bâtiment en dessous d’une certaine superficie. Vérifiez bien ce qu’il est stipulé dans votre contrat. 

Il est conseillé de vérifier que cette couverture prend en charge le contenu de ces extérieurs également (tondeuse, barbecue, mobilier de jardin, etc.) 

Maintenant que la distinction est faite entre les différentes formules d’assurances, attardons-nous sur les risques couverts. 

Lorsque vous pensez aux sinistres possibles, vous pensez certainement inondation et incendie. Mais saviez-vous que les périls qui touchent régulièrement les ménages sont tout autre ? 

Vous l’aurez compris, l’erreur est humaine et un accident est très vite arrivé. Nous vous recommandons d’être vigilant·e et d’avoir les bons réflexes. En outre, un coup d’œil à votre assurance actuelle vous permettra de faire les changements nécessaires et d’éviter les mauvaises surprises ! 

N’hésitez pas à consulter nos formules d’assurances ou à contacter notre équipe qui se fera un plaisir à répondre à vos interrogations. 

Ne ratez aucune information !

NewB, c’est notre coopérative à toutes et tous. Abonnez-vous à la newsletter pour rester au courant des actualités et participer aux enquête et à la vie de votre banque citoyenne.

Je m'abonne