Questions/réponses à propos de l'assemblée générale 03/06/2020 . Het NewB team / L'équipe NewB

image that represent Questions/réponses à propos de l'assemblée générale

Vous avez été nombreux et nombreuses à nous contacter pour nous faire part de vos questions à propos de l’assemblée générale un peu spéciale de cette année. Nous allons essayer de vous répondre personnellement le plus rapidement possible. Vous pourrez retrouver une synthèse des questions les plus fréquentes dans cet article de blog qui sera mis à jour de façon régulière.

 

Pour rappel : aucune assemblée générale publique n’aura lieu pour des raisons sanitaires : en tant que coopératrice ou coopérateur de NewB, vous pouvez uniquement voter à distance jusqu’au 29 juin 2020.

1) Mes enfants sont mineurs. Comment peuvent-ils voter ?

En tant que parent ou tuteur·rice, vous avez la responsabilité de voter à leur place. Normalement, vous avez dû recevoir un e-mail avec un code pour chaque coopératrice ou coopérateur mineur·e dont vous avez la charge. Vous pouvez utiliser ce code pour voter. Si vous n'avez rien reçu, vous pouvez nous contacter par e-mail ou par téléphone après avoir vérifié que le message ne se trouve pas dans le dossier « courrier indésirable » de votre boîte e-mail.

2) Je ne n’ai pas la possibilité ou ne souhaite pas voter. Est-ce un problème ?

Ce n'est pas un problème. À l’heure actuelle, plus de 2.000 coopératrices et coopérateurs ont déjà voté dans le cadre de l’assemblée générale de juin. Si vous ne votez pas, vous faites simplement confiance au collectif des personnes qui l’auront fait.

3) Pourquoi NewB fait-elle appel à M. Stéphane Nolf de KPMG Réviseurs d’Entreprises pour la fonction de commissaire réviseur agréé ?

Tout d'abord, il faut savoir que depuis que nous avons obtenu une licence bancaire - et surtout une fois que nous démarrerons comme banque - les activités d'audit de notre structure vont énormément se complexifier. Le rôle du commissaire est tout particulièrement important au sein d’une banque, et en particulier au sein d’une nouvelle structure comme la nôtre. Celui ou celle-ci est légalement chargé·e de contrôler la sincérité et la régularité des comptes annuels de NewB en réalisant un audit comptable et financier. Son but est donc avant tout de veiller à ce que les activités de notre banque suivent correctement leur cours.

Les barrières à l'entrée sont très grandes pour pouvoir auditer un établissement de crédit, ce qui fait que seuls quelques cabinets s'en chargent. D’ailleurs, si vous consultez la liste des réviseurs et sociétés de réviseurs agréés par la Banque Nationale de Belgique, il se trouve que les commissaires réviseurs agréés de tous les établissements de crédits opérant en Belgique font partie d’un des Big Four ou de Mazars.
Nous avons fait des recherches pour trouver un opérateur belge indépendant des groupes d’audit les plus connus mais n’en avons pas trouvé qui répondait aux exigences requises.

En effet, la fonction de commissaire nécessite de pouvoir faire appel à des compétences et ressources multiples en très peu de temps. Cela constitue probablement un obstacle à l’existence d’une entité locale capable de mener à bien ce genre de mission. Suite à nos recherches et à nos expériences passées, nous n’avons pas été en mesure de trouver un acteur local qui corresponde pleinement aux valeurs défendues par notre coopérative tout en garantissant un niveau de sécurité et de fiabilité satisfaisant. Nous sommes évidemment ouvert·e·s aux suggestions à l’occasion du prochain renouvellement de contrat (tous les 3 ans) si une autre organisation nous avait échappé·e·s.

Il est dans l’intérêt de notre banque et de ses coopératrices et coopérateurs d’avoir un ou une commissaire qui détecte rapidement d’éventuels problèmes. Sur ce point, nous sommes confiant·e·s que M. Nolf, assurera un travail de qualité, en son nom propre, avec l’appui de KPMG Belgique. 
Créer une banque est impossible en faisant abstraction du "monde existant" et en étant totalement autonome d'une série d'acteurs qui ne partagent pas notre éthique. Tout l'enjeu pour NewB est de limiter un maximum son recours à de tels acteurs. C’est d’ailleurs l’objet de la thématique 16 ("choix des fournisseurs") de la charte sociale et environnementale de NewB qui sera présentée et débattue lors d'une prochaine assemblée générale physique.

4) Pourquoi la rémunération du commissaire s'élève-t-elle à 35.000 € en 2020 et à 65.000 € en 2021 et 2022?

La rémunération du commissaire correspond au travail à fournir pour l'activité d'audit de notre structure. Celle-ci couvre donc davantage que le travail d’une seule personne. Étant donné que lancement des activités bancaires de NewB n’aura lieu que plus tard cette année, la charge de travail à fournir en matière d’audit est moins importante en 2020. La rémunération du commissaire a donc été adaptée pour refléter cette réalité.

5) Les frais mentionnés dans le rapport annuel pour le recours à des ressources externes (consultants, avocats…) semblent élevés.  N'y a-t-il pas suffisamment d'expertise chez NewB en interne ? 

La création d'une banque est une affaire incroyablement complexe. Actuellement, notre coopérative compte 22 employé·e·s permanent·e·s pour 116 000 coopérateurs et coopératrices. Même si nous aimerions pouvoir regrouper toutes les expertises au sein de notre équipe, nous ne sommes pas encore en mesure de le faire et devons, pour le moment, faire appel à des spécialistes juridiques et bancaires. 

Alors que nous nous apprêtons à proposer des premiers produits bancaires, il s’agit aussi d’un investissement dans notre coopérative : c’est maintenant que nous devons nous assurer que la mise en place opérationnelle de notre banque est menée dans les règles de l’art. Malheureusement, le type d’expertises pointues auxquelles nous devons avoir recours pour créer une nouvelle banque implique des coûts de prestation relativement élevés et nous n’avons pas de prise sur les prix du marché.

6) Pourquoi l’assemblée générale n’est-elle pas diffusée en streaming à huis-clos ? 

Étant donné la situation, nous n’étions pas sûr·e·s de pouvoir être physiquement présent·e·s dans une seule et même pièce et une retransmission par vidéo-conférence ne nous semblait pas offrir une qualité technique suffisante pour la diffusion auprès de 116 000 coopératrices et coopérateurs. La solution actuelle nous est apparue comme l’option la plus honnête et la plus démocratique pour fournir à chacun·e toutes les informations nécessaires afin de pouvoir participer et voter de manière optimale durant plusieurs semaines. Nous examinons actuellement la possibilité de laisser le choix entre un vote présentiel ou à distance pour les prochaines assemblées générales, une diffusion en streaming serait alors prévue.

7) NewB prévoit-elle de d’employer les données des coopératrices et coopérateurs à d’autres fins que celles de fournir les services demandés ?

NewB ne demande que les informations personnelles strictement nécessaires pour garantir les services demandés. Vos données seront donc traitées de manière confidentielle, conformément aux dispositions reprises dans ce document. NewB ne revendra jamais vos informations. Les coordonnées bancaires peuvent être transmises à des tiers dans des cas particuliers, à condition que des précautions particulières soient prises. Ces tiers peuvent être des institutions publiques, des prestataires de services auxquels des tâches très spécifiques sont confiées sous le contrôle du NewB (par exemple, des assureurs ou des intermédiaires d'assurance) ou des mandataires auxquels l'exercice d'activités (par exemple, des envois d’e-mails) ou la conduite de processus commerciaux (par exemple, l'audit) sont délégués.  

NewB veille à ce que ces prestations ne soient envisagées qu'en cas de nécessité et qu'elles ne soient confiées qu'à des tiers dont on obtient au préalable des garanties (contractuelles) convaincantes quant à la qualité de leur infrastructure, de leur organisation et de leur intégrité. Aucun d'entre eux n'a bien entendu le droit de disposer de vos données. 

8) L'équipe de NewB et le conseil d'administration sont principalement composés d'hommes blancs francophones. Qu'en est-il de la diversité ?

Nous sommes bien conscients que l'équipe actuelle pourrait être plus diversifiée et sommes particulièrement attentif·ve·s à cet aspect en cette période de recrutement intensif. On compte d’ailleurs une majorité de femmes et de néerlandophones parmi les dernières recrues. 

Dans chaque offre d'emploi, nous mentionnons explicitement que nous recrutons sans exclure les personnes sur la base de caractéristiques autres que leurs compétences. En outre, NewB travaille actuellement en partenariat avec Actiris à la mise en œuvre d’un plan diversité et a récemment rejoint l’association Women in Finance comme nous l’expliquions dans un précédent article

Quoi qu’il en soit, nous apprécions le fait que les coopératrices et coopérateurs soient sensibles à cet aspect et prennent régulièrement le pouls de la situation. Tous les conseils pour diversifier notre équipe sont les bienvenus. Vous pouvez aussi nous aider sur ce point en faisant notamment passer le mot dans votre entourage lorsque nous publions des offres d’emplois. 

9) Quel impact la crise du coronavirus aura-t-elle sur NewB ?

Nous n’avons pas encore le recul nécessaire pour juger pleinement des implications que la crise sanitaire que nous traversons aura sur notre banque. Les conséquences commerciales sont pour le moment réduites dans la mesure où les premiers produits bancaires seront seulement lancés dans les prochains mois. Il faudra alors encore attendre les premiers mois d’activité avant de pouvoir se prononcer sur les potentielles conséquences de cette crise.

Concernant la mise en place de l’infrastructure bancaire, le timing est actuellement conforme à nos prévisions même si nous n’avons pas de marge de manœuvre pour gérer un impondérable. Pour le moment, nous ignorons encore l’impact et l’ampleur futurs de la crise sanitaire et devons, en conséquence, demeurer très prudent·e·s.

10) Comment le plan financier prévoit-il l'élimination de la perte accumulée ? Existe-t-il une réserve maintenant que les revenus pour 2020 arrivent plus lentement ?

Comme cela a été décrit dans le Prospectus publié dans le cadre de la campagne de capitalisation (sections 5.5.3.10 et 5.5.3.11), NewB devrait atteindre, selon ses projections, un équilibre financier en 2024. Cela signifie qu’à partir de ce moment, NewB commence à générer des résultats positifs permettent de diminuer un peu plus chaque année la rubrique « Bénéfice ou perte reportée » (cette rubrique est aujourd’hui débitrice et il s’agit donc d’une perte reportée).
Concernant les revenus, ceux-ci arrivent effectivement plus lentement que prévu mais c’est également le cas des charges engagées. En outre, l’opération de capitalisation initialement estimée à 30 millions € s’est finalement clôturée à concurrence de 35 millions €, ce qui offre à notre coopérative une marge de manœuvre financière supplémentaire. 

Les bénéfices proviendront essentiellement de la marge financière sur l'activité crédit et portefeuille titre et des commissions nettes de certaines activités bancaires. Le rôle des assurances est également prépondérant dans la configuration actuelle de taux d’intérêt bas.

11) Quel est le positionnement de NewB par rapport aux monnaies locales ?

Étant donné les valeurs de notre coopérative et ses liens avec des organisations telles que Fairfin ou Financité, nous sommes régulièrement amené·e·s à côtoyer des personnes engagées pour des projets liés aux monnaies locales. Nous sommes bien entendu favorables à ces initiatives mais notre banque ne pourra pas se permettre de proposer directement des services spécifiques qui leur seraient destinés. Dans un premier temps, les monnaies locales pourront donc placer leur trésorerie sur un compte épargne NewB. À moyen terme, nous espérons pouvoir répondre aux demandes spécifiques de ces acteurs qui s’inscrivent dans une logique de transition que partage pleinement NewB.

12) Quelles mesures ont été mises en œuvre pour faciliter la supervision par le comité sociétal de tout choix stratégique ayant un impact éventuel sur les valeurs de la coopérative ?

Plusieurs éléments vont désormais faciliter l'importante mission de supervision du comité sociétal. Tout d'abord, l'équipe du comité sociétal va sensiblement se renforcer, ce qui est une bonne chose pour assurer une charge de travail sans cesse croissante. En cas d'élection de tou·te·s les candidat·e·s ce 29 juin, le comité passerait de 5 à 16 membres bénévoles. 
Ensuite, et plus structurellement, un travail de rédaction conséquent vient d’être accompli pour la mise en place et l’application d’une charte sociale et environnementale. Au travers de 18 thématiques, cette charte a pour but de baliser tous nos engagements sociétaux qui découlent des 13 valeurs de NewB. Des indicateurs liés à ce engagements permettront au comité sociétal d'évaluer régulièrement les évolutions de notre coopérative pour chacun des 18 domaines et d’alerter l'équipe opérationnelle au besoin. Une première version de cette charte de plus de 100 pages a été écrite en étroite collaboration entre le comité sociétal et l’équipe de NewB. Celle-ci est prête à être discutée et débattue lors de la prochaine assemblée générale physique.

13) Où puis-je consulter le règlement d’ordre intérieur de l’assemblée générale mentionné dans le 13e point de l’ordre du jour ?

Étant donné les dernières évolutions fondamentales de la coopérative, une refonte globale du règlement d’ordre intérieur de l’assemblée générale sera nécessaire. Avant de pouvoir vous communiquer un document qualitatif et complet, nous avons été contraint·e·s d’aborder uniquement l’aspect du vote à distance pour des raisons pratiques, suite à la crise sanitaire actuelle.

14) L’actuel commissaire aux comptes de NewB, Jean-Louis Prignon se trouve dans la liste des réviseurs agréés, pourquoi ne poursuit-il pas sa mission pour NewB ?

À partir du moment où NewB commencera à proposer de premiers produits bancaires, l’audit des comptes de NewB prendra une toute autre ampleur. Nous estimons que notre coopérative doit faire passer la sécurité de nos coopératrices et coopérateurs et de notre banque avant tout. Pour cette raison, nous avons préféré faire appel à un acteur disposant déjà d’une expérience approfondie de la fonction d’audit dans le secteur bancaire. Après des analyses faites à plusieurs étapes sur les réviseurs agrées présents et après avoir émis des demandes auprès de plusieurs d’entre eux, et en prenant en compte le travail réalisé par KPMG dans le cadre du rapport d’installation rédigé en 2019, KPMG nous semblait être le choix le plus pertinent et le plus prudent.
 

… À suivre : Cet article sera progressivement mis à jour au cours des prochains jours afin de tenir compte des dernières questions qui nous parviennent.